Cours Photo Dijon Niveau 1 – Diaphragme – Vitesse – ISO

COURS PHOTO NIVEAU 1

Diaphragme / Vitesse / Iso
Et simulateur de prise de vue.

Une petite vidéo tout d’abord pour expliquer techniquement ces 3 valeurs:
(En bas le lexique pour ceux qui ne comprennent pas certains termes.)


 

Concrètement quelques exemples:

Sujet Vitesse
Ouverture
ISO
Focale
Sport de jour
1/500 minimum, 1/1000 si possible. f/4 pour bien isoler l’athlète. f/5.6 avec un objectif peu lumineux. 100 ou 200 si temps ensoleillé, 400 si votre objectif est peu lumineux (f/5.6) ou si le temps est nuageux Longue focale (200 à 400 mm)
Sport de nuit
1/500 minimum, 1/1000 si possible. f/2.8 1600 à 6400 selon la salle ou le stade Longue focale (200 à 400 mm)
Portrait de jour
1/100 avec un 50 ou un 85mm, 1/200 avec un 135 ou un 200mm f/4 ou moins. 100 ou 200 ISO 50, 85, 135, 200mm
Portait de nuit
1/100 avec un 50 ou un 85mm, 1/200 avec un 135 ou un 200mm f/2.8 ou moins 1600 à 6400 selon la luminosité de la pièce 50, 85, 135, 200mm
Paysage de jour (sans trépied)
1/50 f/11 ou plus 100 à 400 selon l’ensoleillement 16 à 24mm
Paysage de nuit (trépied)
2 à 30 secondes f/8 ou plus 100 ou 200 16 à 24mm
Enfant en mouvement dans un parc ou un jardin
1/500 minimum. À régler en fonction de l’ensoleillement pour obtenir une ouverture de f/4 ou f/5.6. f/4 pour bien isoler l’enfant. f/5.6 avec un objectif peu lumineux. 100 ou 200 si temps ensoleillé, 400 si votre objectif est peu lumineux (f/5.6) ou si le temps est nuageux Longue focale (70 à 400 mm)

 

Pour vous entrainer, voici le lien d’un simulateur de prise de vue:

CLIQUEZ ICI POUR ACCÉDER AU SIMULATEUR GRATUIT.

 

 

Lexique photographique
La focale détermine le grossissement observé au travers de l’objectif.
La distance focale est la distance, exprimée en mm, qui sépare l’objectif du capteur, pour une mise au point à l’infini. Par exemple, une optique de 400mm permet de réaliser des photos en s’« approchant » très près du sujet (zoom), tandis qu’une optique de 20mm est qualifiée de « grand angle », et permet d’avoir un champ de vision très large.
La profondeur de champ caractérise la zone de netteté s’étendant à l’avant et à l’arrière du sujet photographié, sur lequel est opérée la mise au point.
Le diaphragme est un dispositif qui permet de régler la quantité de lumière qui va traverser l’objectif de l’appareil photo au moment du déclenchement (quand vous appuyez sur le bouton pour prendre la photo).Plus il y a de lumière qui entre, plus la photo est claire, moins il y en a, plus la photo est sombre. Tout simplement.
Le capteur est un composant électronique des appareils numérique qui réagit sous l’impact de la lumière (celle qui passe au travers de l’objectif et qui vient se “cogner” contre lui), transformant le flux lumineux en code numérique (un fichier informatique). Sur les appareils photo numériques, la vocation du capteur numérique est de remplacer la pellicule des appareils dits argentiques ou traditionnels. Un capteur est caractérisé par sa résolution, sa sensibilité et sa taille. C’est pouquoi vous entendez parler en permanence de millions de pixels.
Le mot pixel est la contraction des termes anglais picture et element. Il s’agit d’une partie atomique du capteur d’un appareil numérique. Le pixel est l’unité de surface permettant de définir la base d’une image numérique. On utilise également le mot pixel pour désigner un point élémentaire d’affichage sur un écran.
L’obturateur est le mécanisme réglant la durée d’exposition. La durée d’exposition, c’est le temps pendant lequel la lumière arrive sur le capteur. L’obturateur est donc un “rideau”, qui s’ouvre pendant un temps plus ou moins long (de quelques millièmes de secondes à plusieurs minutes), pour laisser passer la lumière. Plus le rideau reste ouvert longtemps, plus la photo sera lumineuse, et vice versa. On parle de “temps d’exposition”. Avec un temps d’exposition long, on parlera de “pose longue”.
En parlant d’ouverture, on parle du réglage du diaphragme, afin de laisser entrer plus ou moins de lumière pendant un certain temps (ex. : f/2.8, f/22). Ainsi pour un temps d’exposition de 1 seconde, si le diaphragme est complètement ouvert, la photo sera très lumineuse, et si le diaphragme est complètement fermée, elle sera beaucoup moins lumineuse. Il y a donc deux réglages fondamentaux : la vitesse et l’ouverture.
Anciennement appelé “ASA”, l’ISO désigne la sensibilité d’une pellicule photo argentique ou du capteur d’un appareil photo numérique. ISO : International Standards Organisation. C’est l’unité de mesure pour la sensibilité du film (argentique) ou du capteur (en photographie numérique). Plus la valeur est élevé, plus le capteur est sensible.